GARDE À VOUS

Tout est désormais gravé

Chacun d’entre nous aux prises

Avec les alentours approximatifs

De notre sillon de destin

C’est feuilletée d’audace et

Look fracasse dès l’aurore

Que la saleté recherchée

Se blesse en tombant

Des pages mode

D’un magazine sans abonnés

Abandonné au ventre

Des rames de métro

D’ici à la quatrième de couverture

Nous aurons les feuilles de temps

Arrachées au loisir de se mettre

Au garde à vous dans les coulisses

Pour que toute tendre

Dans la lumière qui joue

Sur les rideaux

Cicatrisant à la moelle

L’avenir en phase de transition

Nous tende indéfiniment

Une perche aux coïncidences

Et que dans la scène finale

Nous mourrions pétard battant

Dans les habits d’un étranger

Sur fond de musique country

Avec seuls nos souvenirs

Pesant entre les mains.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.