Sur la Route

Sur cette route escarpée de souvenirs

Je cherche de l’espace à meubler

De l’interstice à piocher

Aux armes blanches prêtes pour le pire

Une place au centre de laquelle

Mes bottines prendront leur envol

Vers le lieu de ma déraison d’être

Aux nonchalantes séquelles

Cet endroit que tu me caches

Ce coin auquel vouer adoration

À des saints va nus pieds

Que je caresse à coups de hache

Je prendrai mon temps, promis

Avant de changer les couleurs

De ma vie parfaite d’erreurs

À la démesure ornée de déni.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.