Je m’embrouille d’infini

Sans savoir savoir dire
Jusqu’au message contre le vent fâché
Face au rafales mauvaises solonelles
Sans savoir savoir voir la séquelle
Ni même respirer pour un vrai voyage
Barbouillant les heures de temps gris
En cherchant de la lumière
Dans la mort sure
En état d’ultime rechute.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.