Dans la Tour de mon Poème

Les demoiselles en détresse

Sont chargées dans les trains

Qui les mèneront à la Tour


Et cette détresse sera devenu de l’Amour


Comme un vers

Sur un hameçon

Notre avenir goutte les relents de mensonges

Et les bébés jamais nés


Nos déchirures s’étendent à tous ceux

Qui se sont apitoyés

Naivement

Sur nos sorts


Fais ce que tu as a faire

Et reviens quand cela

Sera enfin derrière nous


Le combat commence

Nous verrons bientôt la fumée

De cette guerre à l’intérieur

De l’humanité déconnectée

Qui est à se consumer


Comme notre amour

Relégué aux oubliettes

Et le petit Christ

Sur son semblant de croix

Au bout du chemin

Qui mèene à la fiche AC

Du plan majeur

Juste avant l »ultime détour

Qui tranche le ravin

Cinq minutes après le dernier

Coup au bar du café.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.