En Avant Toute

Armés de nos décoctions d’inconscience

Nous marchons droit vers le ravin

Sous une pluis de météorites futurs

Qui annoncent à l’avenir

Que si avenir il y a

Ce sera de nature contondante

GI Joe pendant ce temps

Pratique son tir

Dans la Nouvelle-Orléans

Qu’ils ont aidé en plastiquant les digues

Pour se créer un terrain de jeu

Les grands meurtriers dînent

Avec notre premier ministre

Et ils se tappent la cuisse

Avec des liasses de billets verts

Qui soudain manquent à l’appel

Les troupes de remplacement

Annoncent soudain que l’Univers

Tout d’un coup est rempli de vie

Alors que le jour avant son inauguration

Nous étions le nombvril de la Création

Certains dorment sur leurs deux oreilles

Au lieu d’en garder une au sol

Pour entendre les bottes

Qui approchent

Vers notre chair

Désormais avariée et à canon


La bobine du film tourne

Et les hommes dansent

La dernière valse du condamné

À payer le prix de son ignorance

Sur un nerf saccadé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.