Il y aura une révolte – Ci sarà una rivolta – There will be a revolt

Les gens peuvent se dire qu’ils n’ont pas vu où en étaient les choses depuis 17 mois, mais ils l’ont fait. Ils ont vu tous les signes le long du chemin. Les signes étaient tous écrits en gros caractères gras, certains d’entre eux en écriture germanique effrayante.Ils lisent :

C’EST LA VOIE VERS LE TOTALITARISME (pardonnez mes coquilles, le temps presse et il est temps de foncer devant, nous prendrons du recul plus tard)Je ne vais pas vous montrer à nouveau tous ces signes.

Des gens comme moi les signalent et les lisent à haute voix depuis 17 mois maintenant. Quiconque connaît l’histoire du totalitarisme, comment il transforme progressivement la société en une monstrueuse image miroir d’elle-même, sait depuis le début ce qu’est le « Nouveau Normal », et nous l’avons crié sur tous les toits.Nous avons vu le Nouveau Normal transformer nos sociétés en dystopies paranoïaques, pathologiques et autoritaires, où les gens doivent maintenant montrer leurs « papiers » pour voir un film ou prendre une tasse de café et afficher publiquement leur conformité idéologique pour entrer dans un supermarché et acheter leur courses.

Nous avons vu le Nouveau Normal transformer la majorité des masses en foules hystériques et ivres de haine qui persécutent ouvertement « les Non vaccinés », les « Untermenschen » officiels de l’idéologie du Nouveau Normal.

Nous avons vu le Nouveau Normal faire exactement ce que tous les mouvements totalitaires de l’histoire ont fait avant lui, en chiffres.

Nous avons souligné tout cela, à chaque étape du chemin. Je ne vais pas répéter tout cela encore une fois.Je vais cependant documenter où nous en sommes en ce moment, et comment nous en sommes arrivés là… pourquoi nous ne leur faisons plus confiance, et pourquoi nous les considérons comme des lâches et des collaborateurs, ou pire.Oui, c’est dur, mais ce n’est pas un jeu.

Ce n’est pas une différence d’opinion. L’establishment mondial-capitaliste au pouvoir met en œuvre une nouvelle structure de société et une nouvelle méthode de gouvernement, plus ouvertement totalitaires. Ils révoquent nos droits constitutionnels et humains, transférant le pouvoir des gouvernements souverains et des institutions démocratiques à des entités mondiales irresponsables qui n’ont aucune allégeance à une nation ou à son peuple.C’est ce qui se passe… en ce moment.

Ce n’est pas une émission de télévision. C’est en train de se produire.Le temps pour les gens de « se réveiller » est révolu. À ce stade, soit vous vous joignez au combat pour préserver ce qui reste de ces droits et de cette souveraineté, soit vous vous abandonnez au « Nouveau Normal », au totalitarisme mondial-capitaliste.

Peu m’importe ce que vous pensez du virus, ou de ses variantes mutantes, ou des « vaccins » expérimentaux. Ce n’est pas un argument abstrait sur « la science ». C’est un combat… un combat politique, idéologique. D’un côté la démocratie, de l’autre le totalitarisme. Choisissez un putain de côté et vivez avec.Quoi qu’il en soit, voici où nous en sommes pour le moment, et comment nous en sommes arrivés là, juste les grands traits.

IL Y AURA UNE RÉVOLTE

À un moment donné, il y aura une révolte. Plus la folie arbitraire persistera, plus la réaction sera violente.

Le titre le plus joyeux que j’ai vu depuis des semaines était dans la chronique du New York Post de Glenn Reynolds : « Non, Karen, nous ne nous masquons plus. »

J’espère qu’il a raison. Je me demande, cependant. Je n’ai aucun doute que la deuxième partie de son titre – « Un message GOP gagnant pour 2022 [et] au-delà » – est correcte.

Au moins c’est correct s’il est exprimé au conditionnel : ce serait une stratégie gagnante si elle était adoptée. Comme le note Reynolds, « il y a beaucoup de frustration et de ressentiment refoulés face aux inconvénients, à la perte de liberté et au climat général d’agressivité que la réponse du gouvernement à la pandémie a créé. »

En effet. Et il a raison aussi, que:

C’est irritant d’être sermonné par des fonctionnaires qui prétendent être plus intelligents que vous. C’est exaspérant d’être sermonné par des représentants du gouvernement qui prétendent être plus intelligents que vous, mais qui ne le sont clairement pas. Les revendications sur les masques et la vaccination n’en font qu’une partie. Marre des masques ?

Faites-vous vacciner, nous ont-ils dit. Maintenant, ils disent de porter un masque, même si vous avez été vacciné et même si vous vous associez à d’autres personnes qui ont été vaccinées. Et il est question de plus de verrouillages, qui, selon un nombre croissant de preuves scientifiques, étaient parfaitement inutiles et carrément nocifs.

At some point, there will be a revolt. The longer the arbitrary insanity persists, the more violent the reaction will be.

The most cheerful headline I have seen in weeks was on Glenn Reynolds’ New York Post column: « No, Karen, we’re not masking again. » I hope he is right. I do wonder, though. I have no doubt that the second part of his headline — « A winning GOP message for 2022 [and] beyond » — is correct. At least it’s correct if it is expressed as a conditional: It would be a winning strategy were it adopted. As Reynolds notes, « There is a great deal of pent-up frustration and resentment over the inconvenience, the loss of freedom and the general climate of hectoring that the government’s pandemic response has created. » Indeed. And he’s right, too, that

It's irritating to be lectured by officials who claim to be smarter than you. It's infuriating to be lectured by government officials who claim to be smarter than you — but clearly aren't.

The on-again/off-again claims on masks and vaccination are just part of it. Tired of masks? Get vaccinated, they told us. Now they’re saying wear a mask, even if you’ve been vaccinated and even if you’re associating with others who’ve been vaccinated.

And there's talk of more lockdowns, which a growing body of scientific evidence suggests were perfectly useless and downright harmful. 

Il est scientifiquement impossible de prédire l’efficacité de cette vaccination en l’absence d’études appropriées. Tout le reste n’est que de l’ignorance, c’est à dire quasiment tout ce qui s’étale non stop sur les ondes. L’ignorance n’est pas un délit mais elle peut être volontairement organisée et, dans ce cas, c’est un mensonge, aussi sophistiqué soit-il. Quand ce mensonge entraine la mort, c’est un crime. La science qui étudie la fabrication de l’ignorance s’appelle l’agnotologie. Elle a été fondée par Robert Proctor après qu’il eut étudié pendant plusieurs décennies les diverses stratégies de l’industrie du tabac pour empêcher les législateurs, régulateurs et grand public de porter atteinte aux intérêts des cigarettiers. De multiples industries ont recouru aux mêmes stratégies, on citera les scandales de l’amiante, de la peinture au plomb, du formaldéhyde, du teflon … Mais les champions toutes catégories confondues de l’agnotologie sont les industriels de la santé (scandales du Vioxx, Avandia, Purdue pharma, Bextra-Pfizer, etc.) L’idée principale, et peut-être contre-intuitive, est que l’ignorance ne doit pas être comprise comme étant un réservoir vide que l’on pourrait définitivement remplir avec du savoir mais comme deux vases communicants où l’on peut, soit fabriquer du savoir, soit fabriquer de l’ignorance. Rien n’étant définitivement acquis. Robert Proctor dit que l’ignorance c’est du pouvoir. Orwell écrivait dans 1984 que l’ignorance c’est la force. Le contrôle du savoir et de l’information dans la société de l’information est à la base du pouvoir, c’est une lapalissade que de le dire.

It is scientifically impossible to predict the effectiveness of this vaccination in the absence of appropriate studies. Everything else is just ignorance, that is to say almost everything that spreads non stop on the airwaves. Ignorance is not a crime but it can be intentionally organized and, in this case, it is a lie, however sophisticated it may be. When this lie leads to death, it is a crime. The science that studies the fabrication of ignorance is called agnotology. It was founded by Robert Proctor after he spent decades studying the various strategies of the tobacco industry to prevent lawmakers, regulators and the general public from harming the interests of tobacco companies. Many industries have resorted to the same strategies, we can cite the scandals of asbestos, lead paint, formaldehyde, teflon … But the champions in all categories of agnotology are the healthcare industry (scandals) Vioxx, Avandia, Purdue pharma, Bextra-Pfizer, etc.) The main idea, and perhaps counter-intuitive, is that ignorance should not be understood as an empty reservoir that one could definitely fill with knowledge but as two communicating vessels where one can either manufacture knowledge or manufacture ignorance. Nothing is definitely acquired. Robert Proctor says ignorance is power. Orwell wrote in 1984 that ignorance is strength. The control of knowledge and information in the information society is the basis of power, it is obvious to say so.

È scientificamente impossibile prevedere l’efficacia di questa vaccinazione in assenza di studi appropriati. Tutto il resto è solo ignoranza, vale a dire quasi tutto ciò che si diffonde ininterrottamente sulle onde radio. L’ignoranza non è un crimine ma può essere organizzata intenzionalmente e, in questo caso, è una menzogna, per quanto sofisticata possa essere. Quando questa menzogna porta alla morte, è un crimine. La scienza che studia la fabbricazione dell’ignoranza si chiama agnotologia. È stata fondata da Robert Proctor dopo aver trascorso decenni a studiare le varie strategie dell’industria del tabacco per impedire a legislatori, autorità di regolamentazione e al pubblico in generale di danneggiare gli interessi delle aziende produttrici di tabacco. Molte industrie hanno fatto ricorso alle stesse strategie, possiamo citare gli scandali di amianto, vernice al piombo, formaldeide, teflon … Ma i campioni in tutte le categorie di agnotologia sono l’industria sanitaria (scandali) Vioxx, Avandia, Purdue pharma, Bextra- Pfizer, ecc.) L’idea principale, e forse controintuitiva, è che l’ignoranza non dovrebbe essere intesa come un serbatoio vuoto che si potrebbe sicuramente riempire di conoscenza, ma come due vasi comunicanti in cui si può fabbricare la conoscenza o fabbricare l’ignoranza. Nulla è definitivamente acquisito. Robert Proctor dice che l’ignoranza è potere. Orwell ha scritto nel 1984 che l’ignoranza è la forza. Il controllo della conoscenza e dell’informazione nella società dell’informazione è la base del potere, è ovvio dirlo.

È irritante ricevere lezioni da funzionari che affermano di essere più intelligenti di te. È esasperante ricevere lezioni da funzionari governativi che affermano di essere più intelligenti di te, ma chiaramente non lo sono.

Ci sarà una rivolta

Ad un certo punto ci sarà una rivolta. Più a lungo persiste la follia arbitraria, più violenta sarà la reazione.

Il titolo più allegro che ho visto nelle ultime settimane è stato sulla colonna del New York Post di Glenn Reynolds: « No, Karen, non ci mascheriamo di nuovo ». Spero che abbia ragione. Mi chiedo, però. Non ho dubbi che la seconda parte del suo titolo – « Un messaggio GOP vincente per il 2022 [e] oltre » – sia corretta.

Almeno è corretto se è espresso come condizionale: sarebbe una strategia vincente se fosse adottata. Come osserva Reynolds, « C’è una grande quantità di frustrazione e risentimento repressi per l’inconveniente, la perdita di libertà e il clima generale di vessazione che la risposta alla pandemia del governo ha creato ». Davvero. E ha ragione anche quello:

È irritante ricevere lezioni da funzionari che affermano di essere più intelligenti di te. È esasperante ricevere lezioni da funzionari governativi che affermano di essere più intelligenti di te, ma chiaramente non lo sono.

Le affermazioni su mascherine e vaccinazioni sono solo una parte di ciò. Stanchi delle maschere? Fatti vaccinare, ci hanno detto. Ora dicono di indossare una maschera, anche se sei stato vaccinato e anche se ti stai associando ad altri che sono stati vaccinati.

E si parla di ulteriori blocchi, che un numero crescente di prove scientifiche suggerisce erano perfettamente inutili e addirittura dannosi.

DanleMiel – photo

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.