LA VIE EST UN JEU COMPARÉE À L’AMOUR – poésie spokenword – Daniel Guimond

POÉSIE / DanleMiel, 13 Morse 2022

Purple GIF - Find & Share on GIPHY

LA VIE N’EST QU’UN JEU

COMPARÉE À L’AMOUR

« Au coin du boulevard Nulle-Part!

La vis de mes vices se resserre

Tel un étau en grain de peau

Au pire la mort c’est vite vécu

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Ça prend toujours une ecchymose

Comme les lumières d’un ciel

Qui éclaire une ampoule à la fois

Après-demain nous saigne à blanc

Je marcherais bien le long de la plage

Entre les cordons de palmiers

Que quelque chose enfin me réchauffe

Dzzzzt!… FIN DE LA PUBLICITÉ

Ok! Basta, retour d’écran : la guerre

Au coin du boulevard Nulle-Part!

La vis de mes vices se resserre

Tel un étau en grain de peau

Combien vous voulez gager sur

Les estimées des retombées

En amputations de cerveau

(Pas pu m’en empecher…)

L’heure est venu de signer tes péchés

À genoux ça ferait l’effet pare-balle

Dans ce combat invisible

De la guerre à ton ADN

Subventionné par James Blonde

Qu’on va soit t’injecter dans le cerveau

Ou dissimuler sous forme de blé

Dans tes nano-céréales préférées

Mais les gentils vont se pratiquer

Sur tes parents et leurs petits-enfants

En l’occurrence les tiens de morveux

Commence à lire les ingrédients

C’est une guerre de l’esprit réactée

Et l’objectif principal dépasse la fusée Russe

Déconnecte-toi pas de l’ntérieur

Même quand les fils vont se toucher

Ça prend un gros court-circuit le coeur

Si et… Quand les dés vont péricliter

Et le marionettiste pris au piège

Il se donnera des cours pour la panique

Au pire la mort c’est vite vécu

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Tu te réveilles aussitôt dans le corps

D’un petit morveux avec des parents

Sur le crack dans une roulotte

Dans le fond d’une cour

Dans Hochelaga sur la galoche

Avec des seringues qui traînent par terre

Au pire la mort c’est vite vécu

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Au coin du boulevard Nulle-Part! »

– danleMiel – 13 Morse 2022

CHIANTE FRICTION OU

RÉINCARNER EN FOURMI

Si je devais dresser un topo

Genre rapide et sale, je dirais

Depuis que la réincarnation

A été éprouvée par la science

Mais on nous cache tout vu

Que la conscience crée seule

Cette étincelle qui cogne

Dans le pare-brise hypnotisé

Seule encore la lumière précède

La matière qui elle

Est toute chose

Il m’a été donné de voir

La matière en chacun de nous

Est toute la matière de l’univers

Et pour le prouver je reçois un mémo

Elle a des projets pour moi mère matière

Elle m’a télédéchargé le programme

Complet voyage astral trou de vers

On m’a propulsé dématérialisé

Après le gros flash il me reste une carte

Sans quoi c’est décidé plus haut

Elle va me réinsérer dans

Mais j’y songe – prend mon temps

Je saute du pont là maintenant

Gros flash je hurle déjà entre ses cuisses

Oui c’est à toi que j’écris

Nouvelle mère en matière sur terre

Moi fœtus morveux beurk c’est-tu

Laid un bébé des fois

Calibré par la nature

Prêt à souffrir pour la cause

Jusqu’à ce que toutes mes leçons

Soient sur le pupitre de la proffeseuse

Je cherche mon étoile dans mon cahier

Y’en aura pas de facile : as-tu des doutes?

Même si personne a demandé

Mon opinion.

– danleMiel, 14 Morse 2022, Pays-d’En-Haut

« 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.