VIRAL : enfin un nouvel album de DOMINIQUE LE BARS

Le poète véritable – de par son engagement – est aujourd’hui ce que Pier Paolo Pasolini fut à son époque au cinéma. Ses paroles, sa guitare se doivent d’être une épée à double tranchant. Sinon il sombrera presque instantanément dans l’oubli parmi tant de souvenirs qui disparaissent une fois la prochaine vedette insipide hissée au pilori.

Auteur, compositeur, interprète – le poète et rockeur à textes français, a fait paraître son septième album le 8 juin dernier notamment sur Bandcamp, Apple Music, iTunes, Youtube Music, Deezer et Spotify sous format numérique. Son lyrisme créatif nous transporte dans une série d’histoires tordues en de mots qui résonnent bien avec ce qui se passe sur la planète. Je nous invite à découvrir un artiste de grand talent, un géant à sa manière discrète! Faites le trajet avec moi, sauf que vous devrez y mettre un peu du vôtre et aller écouter le reste par vous-même!

Dès le premier titre, il annonce ses couleurs. Punk en habit de soirée! Poète au grand cours! Explorant un rythme accrocheur et ambitieux, il nous balance un propos universel mature: LA GUERRE DES ÉCRANS ou les affres d’une société digitalisée où les cœurs battent bleu comme des écrans (SI VOUS AVEZ DES ENFANTS VOUS SAVEZ DE QUOI NOUS PARLONS!)

« Allons enfants humanoïdes
Fils du soleil et de la mer
La guerre des écrans est déclarée !
Avec nous, quarante siècles de pyramides,
La Joconde, une saison en enfer..
Dans nos rangs presque huit milliards de fêlés
En face, les points-zéros avides
Algorithmes en rut enrôlés
Une armée de pixels prêt à tout pour gagner
La guerre des écrans… »

Les nappes de guitares s’enchaînent codées sur un hurlement de foule soutenu par son texte qui parsème les accords percutants. On ne met pas toute la sauce au premier morceau, c’est clair! Goutez-moi cet intro! Il y touche avec un air de ne pas trop vouloir nous laisser entrer, c’est mystère et boulette d’opium;

P O É S I E R O C K

Lire la suite de « VIRAL : enfin un nouvel album de DOMINIQUE LE BARS »

COLLABORATORY

Dominique Le Bars: @dominique-le-bars
Imre Lodbrog: @imre-lodbrog
Barbara Browning: @barbarabrowning
Il Bardo: @valerio-de-pasquale
Jake Dasilva: @jake-dasilva-uk
Il Camaleonte: @andrew-doyle-32194121

« A mixture of styles by a bunch of musicos that I have been listening to for some time. I’m not trying to bring together tracks that are similar or the most dissimilar as possible in this collaborative exercise. They are above all people with whom I have the privilege of exchanging words despite the distance that separates us. »

« Un mélange de styles par une brochette de musicos que j’écoute depuis un certain temps. Je ne cherche pas à réunir des pistes qui se ressemblent ni les plus dissemblables possibles dans cet exercice collaborateur. Ce sont avant tout des personnes avec qui j’ai le privilège d’échanger des mots malgré la distance qui nous sépare. »

Una miscela di stili di un gruppo di musico che ascolto da un po’ di tempo. Non sto cercando di riunire tracce simili o quanto più dissimili possibile in questo esercizio collaborativo. Sono soprattutto persone con cui ho il privilegio di scambiare parole nonostante la distanza che ci separa.

– DanleMiel

21 LIFE BITES pour 2021

DOMINIQUE LE BARS – Poète et rockeur indé sur Soundcloud/ Bandcamp

High quality: dominiquelebars1.bandcamp.com/track/la-g…-des-crans

« LA GUERRE DES ECRANS

Allons enfants humanoïdes
Fils du soleil et de la mer
La guerre des écrans est déclarée !
Avec nous, quarante siècles de pyramides,
La Joconde, une saison en enfer..
Dans nos rangs presque huit milliards de fêlés
En face, les points-zéros avides
Algorithmes en rut enrôlés
Une armée de pixels prêt à tout pour gagner
La guerre des écrans…

Les enfants, tout cela n’est que folie
Plus besoin des Dieux ce matin
On vous racontera le temps des cerises électriques
Des sirènes de lunes aux datas sans fins
S’écorchant dans l’ écume
Aux arbres citoyens !
L’on m’écorce et je clique et je like et follow..
Sur le flot des écrans arctiques
Je bouffe mon cerveau dont l’essence est unique !
La guerre des écrans…

Accroupis dans ma régression
A l’ombre de la dernière zone blanche
Je ronge mes jours jusqu’au trognon
J’ai le passé mélancolique
A respirer champs de parfums, chimères autres que numériques
Sous le crâne des villes j’entends parfois vriller le vent
Mauvais, puant, trompeur et vil
C’est la guerre des écrans..

Dominique Le Bars 11/2019 »

— — —

« Ce type est en feu: gants recommandés! Nous aimerions bien le voir apparaître au Québec pour quelques dates. BlueToad est un solide fan de Le Bars! Et avec toutes les guerres sur le trottoir, peut-être que le climat s’emballerait en guise de bienvenue?! » – danleMiel