DANLEMIEL

Daniel Guimond (1959, Montréal) Il commence à publier sa poésie en 1977 et la même année entame une carrière en Arts Médiatiques (vidéo d’art, performance et installation) qui lui ouvrira l’horizon grâce aux prestations dans des Musées et Galleries au québec et ce à travers le réseau de galeries parallèles du Canada jusqu’en Colombie-Britannique, ou il séjourne comme artiste en résidence à deux reprises à la Western Front Society, et chaque fois travaille avec le centre Vidéo Inn.

Là il côtoie des artistes avec lesquels il peut partager, notamment Paul Wong, qui l’a encouragé à prendre sa place dans le milieu de quadragénaires qui occupaient le territoire de l’époque. Cela lui valut un prix prestigieux au 5ième Festival d’Art Vidéo de Tokyo en 1980, alors que lui-même n’avait pas soumis d’œuvre, un ami lui a fait la surprise en lui annonçant que sa vidéo IT WAS A SMALL SUICIDE avait été retenue dans les top 4 de l’événement international.

Grâce à une première bourse du Conseil des Arts du Canada il a la chance de voyager dès ses 18 ans pour exposer son travail jsqu’en France, puis en 1981, alors qu’il venait de mettre sur pied une galerie à Montréal, sur un coup de coeur il déménage en France, d’abord sur Montpellier, (expos, séminaires, performances: Marseille, Aix-en-Provence, etc.) puis il monte sur Paris avec sa conjointe de l’époque,une artiste plasticienne. Ils y vivent jusqu’en 1984. Suite à des déboires avec la justice, et les drogues dures, en sortant d’un séjour en Maison d’Arrêt il renoue avec la mère de son fils cadet puis rejoint sa petite famille en Irlande (comté Dublin) ou le couple donnera naissance à deux autres fils. En 1988 il va revenir au Canada et s’installer à Vancouver pour travailler dans le cinéma, sous I.A.T.S.E. local 891, gravissant peu à peu les échelons dans le dept. des décors, puis décroche quelques jobs d’assistant directeur artistique sur une multitude de grosses productions Américaines.

Chronologie naissance des 4 fils: Naissance de Tristan Fagan 1980 (Londres), Dominic Fagan en 1985 (Dublin), et Nathan Fagan (Dublin) en 1987. L’année suivante, soit: 1988, il laisse sa famille derrière pour aller fonder un nouveau foyer à Vancouver en attendant que sa famille aille le rejoindre. Les choses ne se passent pas ainsi, et il se sépare une autre fois de la mère de ses 3 fils, puis il a un 4ième fils (2 ième famille) avec une autre femme. Naissance de Étienne Pan (Vancouver)1989.

Depuis cette année-là, il avait décidé de cesser de créer de l’art qu’il jugeait prétentieux et provocateur, sauf si le jour venait qu’il avait enfin quelque chose de solide à transmettre – qui vaille la peine d’être entendu. Cela le mena à se consacrer à la composition de musique assistée par ordinateur (MAO) et des chansons qu’il chante jusqu’au jour d’aujourd’hui. Son travail est sous licence Creative Commons, libre de tous droits. Vous trouverez plusieurs albums de son cru, signés de son nom de scène: DANLEMIEL que vous trouverez sur plusieurs plateformes.

Oeuvres incomplètes – 1977/ 2021

PoésieLes Alentours, 1997 Écrits des Forges, Trois-Rivières, Qc  Continuum, 1991 Écrits des Forges, Trois-Rivières, Q c – Ne Jamais Rien Dire, 1989 Écrits des Forges, Trois-Rivières, Qc – Faim Plastique, 1978 Éditions Cul-Q. Montréal/

RomanPourquoi cela n’arrive qu’à moi? 1999 Éditions Balzac-Le Griot. Paris, Montréal

Revues Littéraires: Hobo-Québec, Estuaire, Exit, Only Paper Today, Fuse, etc il publie régulièrement de 1976-2000

Vidéo d’art/ 1988- SCORE. 15min. Limite /Video Inn, Vancouver – 1981- DIVERGENCES. 9min. PRIM Vidéo, Montréal –1980- TEXTUAL STRATEGIES.18min.Western Front Society, Vancouver – 1979- IT WAS A SMALL SUICIDE. 9min.Festival Art Vidéo, Tokyo 1980 Productions Vidéo Véhicule Art, Montréal –  1978- MATRICE URBAINE. 10min. Transfert Vidéo, Collabo.:Daniel Dion*. 1978- LIPS. 5min.Transfert Vidéo, Montréal 1978- VALEUR EXTRA RÈGLE. 7min.n/b.Transfert Vidéo*: Daniel Dion*1977- Z. 1min.n/b.*1977- QU’ON M’ATTACHE. 3min.n/b.* 1977- NON. 3min.n/b.

Art performance/ 1996- Mongrain, Bélanger Guimond au FIP Festival International de Poésie, Trois-Rivières/ 1991 – CONTINUUM Centre Culturel Francophone- Vancouver/ 1991 – TOTEM Festival International de la Poésie, Trois-Rivières/ 1990- SOUS OBSERVATION CKRL-MF, Québec/ 1988- THE PRICK Western Front Society, Vancouver (avec Zilon)/ 1982- FEU Centre Culturel du Languedoc, Montpellier, Fr./ 1981- MON CORPS Galerie Limite, Montréal (avec Claude Vivier)/ 1980- CONSPIRACY Western Front Society, Vancouver/ 1980- INCURSION Symposium Intl de Sculpture Environmentale de Chicoutimi, Qc./ 1979- SABOTTAGE Cinéma Parallèle, Montréal/ 1979- TRASH CARESSES The Cabana Room, Toronto/ 1979- SCRAP Musée d’Art Contemporain, Montréal (Festival Hors-Jeux)/ 1978- EXTRA RULE VALUE 5th Network International Video Conference Masonic Hall, Toronto/ 1978- MALHEUREUSEMENT La Nuit de Théâtre Expérimental Le Conventum, Montréal/ 1978- CONTORSIONS Galerie Véhicule Art, Montréal/ 1977- TRACKS Cégep Édouard-Montpetit, Longueuil

Voici ci-dessous quelques minutes de rescapées du SYMPOSIUM INTERNATIONAL D’ART ENVIRONNEMENTAL DE CHICOUTIMI, 1980. Dans ce court extrait Daniel Guimond est suspendu à un « chain block » du plafond de l’ancienne pulperie et son frère Michel l’assiste. Les vidéos de cette époque étaient sur du ruban magnétique et ce court extrait est tout ce qui a pu être sauvé de l’original qui durait 90 minutes.

Vidéo de Tom Konyves 1980 (ART MONTRÉAL/ PRIM Vidéo)

Ici-bas: Daniel Guimond participe à Synchro-Doll de Daniel Dion, performance au Musée d’Art Contemporain de Montréal,  Cité du Havre, lors du Festival Hors-Jeux en 1978. Projet de Claude Gosselin.

Expositions, installations/1991- Parc Theater Gallery – Vancouver – Peintures 1990- Le LIEU – Québec – OBJET – Installation 1983- C.A.I.R.N. – Paris – vidéos 1982- École Nationale des BEAUX-ARTS, Montpellier, Fr. – vidéos 1981- Véhicule Art Galerie – Montréal – DIVERGENCES – Installation 1981- Tromp’œil – Montréal – FRACTURES – Installation 1980- Video Inn – Vancouver – TASTE OF DYING LIPS – Installation 1979 – Cinéma Parallèle – Montréal – vidéos 1979 – Video Inn – Vancouver – vidéos 1978 – Studio Z – Montréal – vidéos Festivals 1989- La Quinzaine de Vidéos de Montréal 1982- Troisième Festival International d’Art Vidéo Lorcano-Ascona, Suisse 1982- Action Création 82 Parc Chanot, Marseille, Fr. 1981- P.R.I.M. Vidéo – Montréal 1981- Points de Vue La Chambre Blanche – Québec 1980- 10ième Festival International du Nouveau Cinéma Cinéma Parallèle – Montréal 1980 – Export 80* – Expo itinérante (vidéos) Musée d’Art Contemporain – Montréal Off Center Center – Calgary Center for Art Tapes – Halifax, Canada Video Inn – Vancouver 1980- Third Annual Tokyo Video Festival Récipiendaire prix: Works of Special Distinction 1979- TENDANCES ACTUELLES AU QUÉBEC (VIDÉO) Musée d’Art Contemporain – Montréal 1979- Dion | Guimond Video Inn – Vancouver 1978- Vidéo Rock Bretzel Enchaîné – Montréal 1978 – 12X12X12 Galerie Studio Z – Montréal 1978- TRANSFERT Véhicule Art – Montréal 1978 – File 13 Hansen Galleries – New York (photo-montages, art postal)

GIF 11-08-21 Sainte Adèle

———————————————————— poésie ————————————————

Chansons récentes:

CEUX_CI CEUX_LÀ

« Il y a ceux qui voyageront

Toujours depuis leur salon

D’autres navigueront un tsunami de dettes

Certains se jetteront par une fenêtre

Et nous, qui nous creusons la tête…

Et nous, qui nous creusons la tête…

Et nous, Et nous

Il y a ceux-ci

Et il y a ceux-là

Tsunami de dettes

Et nous et nous

Qui nous creusons toujours la tête

Toujours la tête hou hou hou…

Chaque matin s’ouvre

Tel un cratère magnifique

Et je me jette dedans

Je me jette dedans…

Sans avoir mis mes gants

Si tu penses que

Ce sera mieux

Chez le voisin

Traverse la rue

Et regarde nous

Depuis sa fenêtre

D’autres matins s’ouvrent

Tel une doline dotée de

Grosses lèvres rouges

Qui me demandent

Je me jette dedans

Je me jette dedans

Sans parachute

Le plus souvent

Sans même avoir

Mis mes gants

Je me jette dedans

Ici chez nous

Si tu crois que ce sera mieux

Chez la voisine

Lâche lui un coup d’fil

Va prendre l’apéro

Et regarde ici par sa fenêtre

Tel un cratère qui s’ouvre

Grand, béant

La vie est une bombe

Bombe A

À retardement

Et personne ne sait qui tient

Le détonateur

Bombes à retardement

Drapeaux blancs

Nos cargaisons de mensonges

Arrivent à bon, toujours à bon port

Nos égos

Aux abords des précipices

Se jetteront dans le vide

Château de cartes

Nos vies sont

Des bombes

Bombes À retardement… »

Ma vie est une bombe

La tienne aussi

Il y a des bombes

Et des bombes à retardement

Non personne ne sait

Qui tient le détonateur

Détonateur

Châteaux de cartes

Biographies

Des bombes à retardement

Tout est construit

Sur du « fake »

Boulot crédit pension famille

Football

Ou pendaison

Drapeau blanc

C’est le drapeau blanc

Drapeau blanc ou

Bombe à retardement

Nos vies sont une bombe

Bomba!… À retardement

Et personne_ne_sait qui détient

Le détonateur

Châteaux de cartes

Nos biographies

Nos biographies »

– Lyrics, voix: DanleMiel

Musique: @RADARGRAM

@imre-lodbrog
@andrew-doyle-32194121
PLATON – République – Livre VII
& DanleMiel/ BlueToad

Éditeur indé de 1978-81 à Montréal.

ÉDITION DE REVUES XÉROGRAPHIÉES EN TIRAGE LIMITÉ

Scrap no.1 1978, no.2 1979, no.3 1980:
Tirages de 500 xérographiés.) avec: Claude Beausoleil, Jean-Paul Daoust, Lucien Francoeur, Yollande Villemaire, Daniel Dion, Michel Lemieux, Fortner Anderson, Clifford Duffy, Denis Vanier, Josée Yvon, Sophie Hébert, Ishtvan Kantor (Monty CantSing), Phillipe Chevalier, Jean Frisson,  etc

Il a aussi créé la revue –  LIMITe 1 et 2, en 1980 *en relation avec La galerie LIMITe, du 67 est rue Sainte Catherine, Montréal – avec collaborateurs du Qc et de France notamment: Tjeerd Alkema, Valère Novarina, Nadine Collet, Pierre Lobstein, Michel Lemieux, Daniel Dion, etc) autour des expositions, projections, lectures et performances qui y étaient tenues.

Çi-Haut: couverture de Faim Plastique, Éditions Cul-Q, Montréal 1978 (sous la direction de Jean Leduc/ Claude Beausoleil)

Productions indés/ Vidéo clips

Directeur artistique / SKINNY PUPPY – TESTURE, 1989, Vancouver

Décorateur / GEORGE MICHAEL – KISSING A FOOL, 1989/ Dominion Bridge Studios, Vancouver

1988-89 Coordonateur de la programmation du CENTRE CULTUREL FRANCOPHONE de Vancouver.

Co-Production de l’Opera KOPERNIKUS de Claude Vivier avec VANCOUVER NEW MUSIC. / MOULTE Spectacles dont Renée Claude chante Brassens / Séries de projections vidéos à VIDEO INN dont MARC PARADIS, LUC BOURDON, DANIEL DION / Expos et organisation des Fêtes Nationales, et événements etc

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.