CHRONIQUES DU BONHEUR QUI NE REPASSERA PLUS – 30.03.2022 – DanleMiel

SOUS LES BOMBES

Pour toi je chanterai sous les bombes

Maudissant les alentours qui tombent

Sous la tourmente d’un sacrifice

Déluge d’intention créatrice

Je chanterai sous les bombes

Maudissant les alentours qui tombent

À genoux au carrefour d’un bordel

Nos âmes en fusion éternelle

Pour toi je chanterai sous les bombes

Maudissant les alentours qui tombent

Sous la tourmente d’un sacrifice

Déluge d’intentions créatrices

Camping forcé en Ford Focus

Bordel de merde que ça joue juste

Tes lèvres la nuit me fendent l’écorce

Chaque lendemain vaut son pesant de force

La seule union ou y’a de grève

Tatoue ton X on saigne une trêve

Du haut de son clin d’oeil – le ciell…

Nous parlera en signes précurseurs

Le premier homme à devenir mère

Droit vers le mur pédale au fond

Pourvu pourvu que le monde soit rond

Pourvu pourvu que le monde soit rond

Ton corps me tamtam sa douleur

Fleuve de sirènes et d’avertisseurs

Autocollant du Canadien*

Coucher de soleil main dans la main

Pour toi je chanterai sous les bombes

Maudissant les alentours qui tombent

Sous la tourmente d’un sacrifice

Déluge d’intentions créatrices

À genoux au carrefour d’un bordel

Nos âmes en fusion éternelle

Pour toi je chanterai sous les bombes

Maudissant les alentours qui tombent

(2016) DanleMiel

(*le Canadien est l’équipe de hockey de la ville de Montréal, l’équipe chouchou des Québecois dans la LNH – Ligue Nationale de Hockey)

« Connais-toi toi-même… et tu connaîtras les autres et le Tout de l’Univers entier duquel tu fais partie et qui se trouve paradoxalement tout entier en toi-même ! » – « Qui suis-je », qui donc est en train de vivre ma vie à ma place ?

Qui ou quoi donc me dirige, me gouverne, me soumet à sa loi, m’impose une existence formatée sur quel modèle, dans quelle intension et pour quelle finalité ?…

Il y a quelques jours, j’ai entendu le proche conseiller de Klaus Schwab(bbbbbb….) du Forum Écomoronique Mondial proférer ces mots dans une entrevue qui date de quelques années : « les humains ne possèdent plus de « libre arbitre » et vont être « remodelés » par Bill Gates ! » (Pardon tu te fout de nos geules, as-tu vu la coquerelle (cafard. Et toi tu es bien sûr de ça le morpion??? Nous avons des news pour toi défaut de la nature!… ) ?

J’ai trouvé ma premières réaction inspirante, c’est le moins que je puisse dire et pourtant je sais ce qu’ils vont nous faire souffrir depuis si longtemps que je commençais à croire que je ne verrais pâs les feux d’artifice. Bring it on mutha fucka! Lisez-moi ça. j’en crois pas mes yeux un défaut de la nature entouré d’une bande de dégénérés avec des yachts et des enfants attachés dans des cages vont venir nous empêcher de transitionner en paix?! Je jugule!!! Check la suite:

Il poursuit; « Les humains (qui continuent de croire au mensonge) sont désormais des animaux piratables ». « Toute idée que les humains ont cette âme ou cet esprit, et qu’ils ont le libre arbitre, et que personne ne peut savoir ce qui se passe en chacun, quoi qu’il choisisse, que ce soit aux élections ou au supermarché, ce libre arbitre est fini. » (Hmmm… parle pour toi le robot! Toi tu n’as pas d’âme bi d’esprit tu es une malformation bénigne – le casino est encoure ouvert cher!))

« Aujourd’hui, nous (qui ça nous???) avons la technologie pour pirater les êtres humains à grande échelle », poursuit Harari, qui ajoute : « Tout est numérisé. Tout est surveillé. »

« En cette période de crise, vous devez suivre la science ». « On dit souvent qu’il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre, parce qu’une crise [COVID-19] était l’occasion de faire les bonnes réformes, qu’en temps normal, les gens n’auraient jamais acceptées . Mais en temps de crise, c’est une fenêtre d’opportunité ! »

« Et si nous réussissons à pirater et à concevoir la vie, ce ne sera pas seulement la plus grande révolution de l’histoire de l’humanité, ce sera la plus grande révolution de la biologie depuis le tout début de la vie, il y a quatre milliards d’années », disent triomphalement les « élites » du FEM de Davos. « Pendant quatre milliards d’années, rien de fondamental n’a changé dans les règles du jeu. Les dinosaures, les amibes, les tomates, les humains, toute la vie était soumise aux lois de la sélection naturelle et aux lois de la biochimie organique, mais cela est sur le point de changer … »

« Mais, poursuit Harari, notre conception intelligente et la conception intelligente de nos cloud, le cloud d’ibm, le cloud de Microsoft, ce sont les nouvelles forces motrices de l’évolution et en même temps la science peut permettre à la vie, après avoir été confinée pendant quatre milliards d’années dans le domaine limité des composés organiques, de sortir dans le domaine inorganique ainsi après quatre milliards d’années de vie organique façonnée par la sélection naturelle. »

« Nous entrons dans l’ère de la vie inorganique façonnée par la conception intelligente », ajoute le complice de Karl Schwab.

« Toi et ta bande de morpions vous allez avoir une surprise en Avril, ne vous découvrez pas d’un fil! C’est juste une intuition le moron!!! »

LA VIE EST UN JEU COMPARÉE À L’AMOUR – poésie spokenword – Daniel Guimond

POÉSIE / DanleMiel, 13 Morse 2022

Purple GIF - Find & Share on GIPHY

LA VIE N’EST QU’UN JEU

COMPARÉE À L’AMOUR

« Au coin du boulevard Nulle-Part!

La vis de mes vices se resserre

Tel un étau en grain de peau

Au pire la mort c’est vite vécu

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Ça prend toujours une ecchymose

Comme les lumières d’un ciel

Qui éclaire une ampoule à la fois

Après-demain nous saigne à blanc

Je marcherais bien le long de la plage

Entre les cordons de palmiers

Que quelque chose enfin me réchauffe

Dzzzzt!… FIN DE LA PUBLICITÉ

Ok! Basta, retour d’écran : la guerre

Au coin du boulevard Nulle-Part!

La vis de mes vices se resserre

Tel un étau en grain de peau

Combien vous voulez gager sur

Les estimées des retombées

En amputations de cerveau

(Pas pu m’en empecher…)

L’heure est venu de signer tes péchés

À genoux ça ferait l’effet pare-balle

Dans ce combat invisible

De la guerre à ton ADN

Subventionné par James Blonde

Qu’on va soit t’injecter dans le cerveau

Ou dissimuler sous forme de blé

Dans tes nano-céréales préférées

Mais les gentils vont se pratiquer

Sur tes parents et leurs petits-enfants

En l’occurrence les tiens de morveux

Commence à lire les ingrédients

C’est une guerre de l’esprit réactée

Et l’objectif principal dépasse la fusée Russe

Déconnecte-toi pas de l’ntérieur

Même quand les fils vont se toucher

Ça prend un gros court-circuit le coeur

Si et… Quand les dés vont péricliter

Et le marionettiste pris au piège

Il se donnera des cours pour la panique

Au pire la mort c’est vite vécu

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Tu te réveilles aussitôt dans le corps

D’un petit morveux avec des parents

Sur le crack dans une roulotte

Dans le fond d’une cour

Dans Hochelaga sur la galoche

Avec des seringues qui traînent par terre

Au pire la mort c’est vite vécu

Au coin du boulevard Nulle-Part!

Au coin du boulevard Nulle-Part! »

– danleMiel – 13 Morse 2022

Lire la suite de « LA VIE EST UN JEU COMPARÉE À L’AMOUR – poésie spokenword – Daniel Guimond »

AN UN / YEAR ONE = ZOZZ

« Ce sont les temps qui éprouvent les âmes des humains. Et peut-être que maintenant vous pouvez comprendre tout le sens de cette déclaration. Certaines âmes ne se portent pas bien sous le stress et la pression et le système humain est conçu pour atténuer le stress par tous les moyens nécessaires. »

« These are the times that try human souls. And perhaps now you can understand the full meaning of that statement. Some souls do not do well under stress and pressure and the human system is constructed to alleviate stress by whatever means necessary. » – Cassiopaea

AN ZÉRO – DanleMiel

À LA RÉSISTANCE (EXTRAITS)
« Je résistais
Bien avant
De vous apparaître ici ce soir
Sur cette scène
Je résistais

Je résiste
Et je résisterai
Partout j’entends les gens grommeler

Du mal de leur vie
J’entends:
Ma vie est un long combat
Ouais
c’est ce que tu crois?!

Hé bé s’il y a un combat
Tu as du l’initier

Moi je crois que…
À quoi diable bon?

Je perçois la vie
Comme un éternel
État de grâce

I resisted
I resist
And I will
Resist
(…) »

« Ne vois-tu pas
Le pire et le meilleur
Naviguer la vague
Chaque fois
Que tu prends
Ce cacheton

Qui ne sauvera
Pas cette journée
Commencée si bien

Et dès que ce poison
Cette petite dose
De facilité
Cette illusion
De potentiel
S’écroulera
Comme les piliers
Du Colisée
J’éxagère tu crois?
Cui bono?à
Cui?

Cui bono?
Cui cui
Cui bono?
Armi batteriologiche
Venduto al miglior offerente
A chi giova

L’air est armée
L’eau est armée
La terre est armée
L’espace sera armée
Pourtant chaque jour
Je suis de plus en plus
Désarmé
Désolé d’être désarmé
Les sourires sont armés
Les intentions sont armées
Chaque désir une armée
Et moi souvent désarmé
Le sexe est armé
Tu dis quoi?
La bouffe est armée
Ouais très juste ça
Pourtant nous sommes
Bien plus qu’une armée
Chihuahua dans un corps
De géant
Maintenant
De quel bord
Le vent va-t-il tourner? »

– danleMiel

Gli Italiani – song drop / new collabs with IL CAMALEONTE (UK)

IL BARDO, ANAM HERMIT, TUBO DJ meet IL CAMALEONTE – HipHop Italie/ UK

IL CAMALEONTE (Andrew Doyle) the British indie composer and poet joins his Italian friends IL BARDO (Valerio di Pasquale), TUBO DJ and ANAM HERMIT to create some powerful and unique multilingual songs in collaboration across borders and timelines on stunning tracks. Nothing can stop the necessity of creation be it in music, writing or media!

IL CAMALEONTE (Andrew Doyle), le compositeur et poète britannique indépendant, se joint à ses amis italiens IL BARDO (Valerio di Pasquale), TUBO DJ et ANAM HERMIT pour créer des chansons multilingues puissantes et uniques en collaboration au-delà des frontières et des chronologies sur des pistes époustouflantes. Rien ne peut arrêter la nécessité de la création que ce soit dans la musique, l’écriture ou les médias !

IL CAMALEONTE (Andrew Doyle) il compositore e poeta indie britannico si unisce ai suoi amici italiani IL BARDO (Valerio di Pasquale), TUBO DJ e ANAM HERMIT per creare alcune canzoni multilingue potenti e uniche in collaborazione oltre i confini e le linee temporali su brani mozzafiato. Niente può fermare la necessità della creazione sia nella musica, nella scrittura o nei media!

M U S I C A / I T A L I A -U K / COLLABORAZIONE

Lire la suite de « Gli Italiani – song drop / new collabs with IL CAMALEONTE (UK) »

Relaxe!… la vie n’est rien qu’une théorie?! – BlueToad

Relaxe!… la vie c’est rien qu’une théorie

Chaque fois qu’on te tend l’échelle
Qui traverse les clartés
C’est en sautant dans le noir
Que tu réapprends à marcher

Si d’un autre côté sans blague
La vie n’existe qu’en théorie
On doit bien croire en l’amour
Pour percevoir que l’on vit

Le corps en drôle d’appareil
Se cuve du fiel à distiller mieux
L’esprit un ingrédient secret
Déchante ses restes de Dieu

Qui fiche le feu à ta maison
Jette les clefs de ta raison
Avant de cocher la case
De you que t’étais parti

Égrener le chapelet d’être
Avec la ferme envie d’aimer
Même la crotte au paradis

De ton masque bien dompté
À l’école nommée société
Tous les autres sont toi

Tes miroirs reflétant en chœur
Les distorsions sur le lit de tes choix
Sourire amer de vérité improbable
Dans un environnement sans vin

Ce serait terminal aussi les sages
Les qui sont plus “wise” que l’animal
Suggèrent la rasade de vodka pur
Pour mieux faire passer le cyanure

C’est toi qui mène l’immense danse
Cette galère déguisée en univers
Avec un pied dans le noir
L’autre saoul de Lumière

Quand ton cœur te portera
Libéré de sa prison
L’âme légère d’un pinson

Bien sûr tu te mentiras
Tu voudras pas y croire
Tu te trompera de chemin
Jusqu’au sommet de ta mission

Si d’un autre côté sans blague
La vie n’existe qu’en théorie
On doit bien croire en l’amour
Pour que le rêve persiste et saigne
Pour que le rêve persiste et saigne
Pour que le rêve persiste et saigne…

DanleMiel : texte, voix
Para Ad : Musique, vidéo:  youtu.be/e_3z2qL6oo4

Monopole of Love

Monopole of Love

Yo! Yo le gros… le King of One!

Ô toi qui te dissimules en tout

Toi qui porte le masque de partout

 

One, One, One

Love, Love, Love

 

Mon corps blindé déshabillant une porte

Le cœur cogne du poing sur la table

Bénissant la résurrection des morts
Marre de craquer pour des escortes

 

Les organes jouant plus fort du tamtam

À chaque parade d’urgence à l’ange

Que je rhabille de ma chasteté infirme

Autant lui transférer une étincelle

 

Monopole of Love

Yo! Yo le gros, le King of  One!

 

Détends ma laisse que je chante tes merveilles

Monopole of One

One, One, One

Love, Love, Love

 

Tu m’fais faire ton job au bord d’’un trou

Détends ma laisse que je donne ton miel

Détends ma laisse que je déchante du fiel

 

Love, love, love…

Pendant que tu me fixe ton plan au dos

Que tu me crucifie psychiatrique

 

Si ce monstrueux désir va péricliter c’est

Inutile comme un détail oublié

 

Je ressemble à un holocauste ambulatoire

Puisses-tu être un peu patient avec mon corps

 

La mise sous haute tension a tenu le choc

Mes sutures guériront à l’eau morte du désert

 

Sous les miradors de hurlantes sirènes

Pendant qu’on me passe les menottes au cou

 

Monopole of Love

Yo! Yo le gros, le King of One!

Détends ma laisse que je chante tes merveilles

 

Monopole of One

One, One, One

 

Je vais faire ton job pour rien que le pain

Détends ma laisse que je scratch ton règne

Détends ma laisse que je siffle ta raideur

Love, love, love…

 

Monopole of Love

Yo! Yo le gros… le King of One!

Ô toi qui te surpasses en Tout

 

Monopole of One

One, One, One

Love, Love, Love

 

Je cherche encore à récuser des signes

Dans cette encyclopédie de contention

Armé en rafale de sable, je reviens

À toi mon unique amour, je reviens

 

Redoutant ton immense bonté

Laisse-moi hurler ton mystère

Monopole of Love

Yo! Yo le gros, le King of One!

 

Entends-tu les anges aux barricades?

Détends ma laisse le gros

Que je chante tes merveilles!

 

Monopole of One

One, One, One

Love, Love, Love

Je fais ton job pour moins qu’un clou

 

Détends ma laisse que je loue tes terres

Détends ma laisse que je canonne ta destruction

Love, love, love…

 

Tu me donnes la lumière et le sans-fil

La solitude a beau être rasoir dans le jardin

Et s’il ne manque plus qu’une chose

Elle va passer bientôt à la fenêtre

 

Laisse-moi cicatriser mon ultime blessure

En la terre à conquérir sur sa peau

Détends ma laisse que je clame ta victoire

Love, love, love…

One, One, One !

Love, Love, Love !

Chaque entité est l’auteur de sa propre création

Un ‘classique’ dans le genre, cet extrait de Love Light Research. Ce groupe qui nous ont donné la LOI UNE, rassemble la majorité des points qui pour moi font que la Vie est ma religion! Et, fort heureusement, plus nous avançons les yeux bandés vers le mur, plus nous attirons d’autres membres de notre tribue, la tribue du Don! Soeurs et frères de la miséricorde, randonneur cosmiques, globetrotteurs érudits à l’école de la Rue: welcome home!

« Chaque entité est l’auteur de sa propre création. Il est vrai que certains points de référence sont communs à la plupart des créations des gens, notamment certaines données concernant la société et la culture dans lesquelles ils vivent. (SUITE ici-bas)

Yet each entity’s creation is his own. The biases that he encourages in his life become the biases of his world. Entities are people of great power. They are part of the godhead principle. All entities, even the elements, the animals, and all of nature, have this power. But they do not know that they have it. And consequently they use it effortlessly and without any impurity, being incapable of altering their nature and only capable of fulfilling it.

English source: http://www.llresearch.org/transcripts/issues/2007/2007_0211.aspx

Cependant, la création de chaque entité lui appartient en propre. Les inclinations qu’elle encourage dans sa vie deviennent les tendances de son propre monde. Les entités sont des gens de grand pouvoir. Elles font partie du principe divin. Toutes les entités, même les éléments, les animaux, et toute la nature, ont ce pouvoir. Mais toutes ne savent pas qu’elles l’ont. En conséquence, elles en font usage sans effort et sans aucune impureté, étant incapables de modifier leur nature, et capables seulement de la suivre. Vous, en tant qu’entités conscientes, vous avez une plus grande aptitude à créer, parce que vous avez conscience de vous-mêmes. Vous avez conscience que vous êtes des êtres en train de chercher. Vous avez une fonction d’observateurs.

En fait, de nombreuses entités ont une fonction très complexe d’observateur, dans laquelle l’observateur observe l’observateur qui observe ce qui se passe. Vous pouvez susciter une grande complexité dans la façon dont vous percevez les choses et dans votre choix de points de focalisation. En conséquence, votre création particulière présente parfois une spectaculaire différence de coloration par rapport aux créations de certains de ceux de votre entourage, dans votre expérience quotidienne. Lorsque vous avez acquis le sens de votre propre pouvoir et que vous décidez d’utiliser correctement ce pouvoir, vous devenez une force qui dépasse le cours normal de l’énergie humaine. Parce que vous vous êtes éveillé à votre propre potentiel de créateur de votre propre univers, et parce que vous avez commencé à vous mettre à créer cet univers comme vous sentez que vous souhaitez qu’il soit, en agissant d’une manière éthique à des moments choisis, vous vous mettez à développer autour de vous une énergie qui est celle non seulement de votre personnalité, mais aussi celle de la création imaginée que vous faites naître dans votre vie.

Par conséquent, dans la mesure où vous êtes entré dans ce développement conscient de vous-même et de votre création, vous ne travaillez pas seulement pour vous-même, mais au niveau de l’énergie planétaire. La situation n’est pas que ce que vous pensez devient quelque chose que d’autres pensent. En fait, la vibration qui soutient votre travail irradie, comme le ferait la lumière d’un phare éclairant au loin la mer sombre et houleuse. Quand vous permettez à votre lumière et à votre univers de briller, vous poursuivez, dans votre essence, l’un de vos objectifs les plus profonds: changer et faire glisser la conscience au niveau planétaire. Nous voudrions souligner qu’à ce niveau-là de perception nous ne parlons pas de choses qui peuvent être montrées et être mises en mots. Nous parlons d’un changement de point de vue.

Chaque entité regarde le monde d’un certain point de vue. Avant le début du processus d’éveil ce point de vue est indiscutablement limité. Les préoccupations de l’animal instinctif que vous êtes, en tant que descendant de la famille des grands singes, sont des préoccupations concernant votre famille et votre tribu. Vous souhaitez qu’ils soient bien en sûreté, bien vêtus, bien au chaud, et bien nourris. Vous souhaitez rassembler les ressources dont vous aurez besoin pour eux, et en suffisance. Et si vous avez le sentiment qu’ils sont en danger, vous voulez les défendre. Ce sont là les grands os du squelette des préoccupations typiques de quelqu’un qui n’est pas éveillé et qui fonctionne comme un membre de la société dans son ensemble, sans se soucier d’aucun des aspects spirituels de cette vie ou des pensées qui surviennent. C’est pour cela que votre travail, bien qu’il soit fait en privé et pas nécessairement mis en mots, est un travail magique, puissant, et très digne d’être accompli. Il y a un niveau entièrement différent, qui est une transition entre le premier niveau et le troisième.

Ce point de transition est un point auquel la situation concernant vos considérations planétaires est notée. Au cours de la discussion générale qui est de coutume avant ces méditations, cet instrument et d’autres de ce cercle de recherche ont parlé de la manière répétitive dont nos thèmes les plus fondamentaux se reproduisent. Ces thèmes sont des thèmes d’empire, qui ont prédominé tout au long de l’histoire de cette planète particulière. Et en effet, les paléontologues et archéologues indiquent que, bien avant l’existence de documents historiques, les énergies qui visaient à l’empire étaient bien présentes et vivantes dans l’un des premiers corps pré-humains découverts. Cette entité avait été tuée d’un coup à l’arrière de la tête. L’énergie utilisée à résoudre les problèmes en ayant recours à la violence est très ancienne sur votre planète.

Elle date en fait d’avant votre énergie planétaire particulière car au cours des derniers 75.000 ans vous avez reçu des entités en provenance de plusieurs planètes, entités qui ne sont pas parvenues à achever leur propre écolage de troisième densité parce qu’elles avaient créé des changements sur leur planète par des moyens violents à grande échelle, qui ont rendu cette planète inhabitable ou bien l’ont détruite en la faisant exploser. Toutes ces entités sont ici à présent, et travaillent à rompre avec les anciennes habitudes. Il y a donc une certaine entropie spirituelle [1].

C’est ce qui arrive quand aucun progrès n’est fait. Les énergies sont de moins en moins organisées et de plus en plus chaotiques, parce que l’énergie est inutilisable au-delà d’un certain point. En outre, il y a l’énergie d’inertie, ce qui signifie que même ceux qui ne sont pas particulièrement impliqués dans la tendance à résoudre les problèmes par la violence ne disposent toujours pas de capteurs qui peuvent déclencher l’alerte rouge quand ils entendent discuter des pensées de l’empire. Ils savent que quelque chose ne va pas quand ils entendent dire que nous devrions tous vivre dans la peur sur la planète Terre. En même temps, ils sont sans défense devant quelque chose qui ressemble à de la prudence avisée. Ce qui ressemble à de la prudence avisée peut être attribué d’abord au fait que chacun de vous, sur cette planète, a accompli plusieurs fois ce cycle et s’y est habitué, et ensuite à l’inertie en vous qui ne veut pas que vous vous éveilliez parce que s’éveiller c’est inconfortable.

Quand vous vous éveillez et que vous constatez que les choses ne sont pas comme vous l’aviez pensé, alors vous sentez que vous souhaiteriez réagir à cette prise de conscience. Et plus vous réagissez en ayant l’intention de devenir plus conscient, davantage vous-même, et de davantage faire partie du principe divin, plus vous invitez le changement à se produire aux niveaux les plus profonds de votre personnalité. Quand vous demandez à vous éveiller, à vous transformer, et à véritablement servir au niveau le plus profond dont vous êtes capables, vous demandez aux forces de la transformation de venir dans votre vie. Celui connu comme M a parlé précédemment de l’efficacité de l’eau en tant que mécanisme de purification. Et nous voudrions faire remarquer que nombreuses sont les entités qui ont trouvé utiles et commodes l’utilisation d’eau ou d’autres systèmes de nettoyage car, lorsque vous changez, vous vous débarrassez d’une bonne part de matériel toxique spirituel, émotionnel, et mental.

Et qu’il passe au travers du corps physique, comme il le fait en partie, ou qu’il passe au travers du corps énergétique, comme il le fait en partie aussi, il doit être traité et pouvoir se déverser naturellement à travers vous, pour sortir ensuite. Quand des entités s’éveillent et réalisent qu’il est urgent pour elles de faire glisser leur conscience, elles peuvent sentir que pour d’autres aussi il est nécessaire de faire glisser leur conscience. Alors entre en jeu une tendance à ce que nous pourrions appeler un matérialisme spirituel, dans lequel vous souhaitez que chacun se forme et vive d’une nouvelle manière. À cet égard nous suggérerions que le choix habile est toujours le travail sur le ‘soi’, sans chercher à travailler sur d’autres entités. Le Service D’Autrui, en travaillant sur ce que vous percevez comme ayant besoin d’être accompli dans le monde, commence et finit avec vous-mêmes. À moins que l’on ne vous pose des questions spécifiques auxquelles vous pouvez répondre de ce que vous espérez être une manière spirituellement utile, le travail que vous faites sur vous-même est suffisant et plus qu’adéquat en ce qui concerne la manière dont vous pouvez affecter la conscience de la planète Terre.

Changez-vous vous-même, et vous changez le monde. Voilà quel est réellement votre degré de puissance. Le troisième niveau dont nous voudrions parler est un niveau de temps/espace et d’espace/temps où ces changements ont vraiment lieu pour votre planète. Et ici nous aurons besoin d’un peu de temps pour discuter de la mécanique de votre situation, pour autant que nous puissions l’exprimer au travers de cet instrument. Nous espérons que vous montrerez de la patience à notre égard puisque nous travaillons avec un canal non-scientifique à cet égard.

Tôt dans votre troisième densité il a été observé que la moisson de troisième densité sur la planète Terre était très en retard et ne se développait en fait pas bien du tout. Il a été vu que l’introduction d’entités d’autres planètes, ainsi que l’introduction de nouveaux changements dans certains des modèles, destinés à améliorer le génome humain, avaient des conséquences imprévues qui approfondissaient le pouvoir des entités de faire usage de la libre volonté sans qu’il y ait l’aptitude spirituelle à voir où allait cette libre volonté. Une autre conséquence a été une aptitude accrue à amuser et enchanter le ‘soi’ par des histoires de pouvoir et d’empires. La culture dans son ensemble, alors, par son usage du libre arbitre, est arrivée à une situation qui a suffisamment préoccupé les gardiens de la Terre pour que soit créée pour cette planète, une latérale temporelle, une sorte de piste parallèle à la piste principale de temps et d’espace telle qu’elle est en train de se développer naturellement dans votre environnement physique.

Vous n’avez jamais fait l’expérience de la vie dans votre environnement physique totalement naturel parce que vous êtes sur une latérale temporelle en quarantaine depuis des milliers d’années. Il a été espéré, en mettant cette planète en quarantaine, loin de toute autre influence extérieure d’aucune sorte, que le libre arbitre du corps de la tribu Humanité s’accumulerait et se mettrait à s’occuper de réaliser comment des choix éthiques peuvent être faits d’une manière qui progresserait à partir du sentiment de base que, lorsqu’il y a menace, la réaction appropriée est susceptible d’être violente, car ainsi la question est réglée, et ce sur-le-champ. Par conséquent, en enfourchant cette latérale temporelle comme vous l’avez fait, vous avez fait l’expérience répétée de vagues d’empires qui se sont élevés puis sont tombés, pour immédiatement voir un nouvel empire s’élever puis tomber, puis un autre, et encore un autre. Si vous regardez votre environnement extérieur, vous pouvez voir ces forces à l’œuvre même maintenant, se répétant, satisfaisant la partie du mental profond de la tribu Humanité qui est utilisée à ces énergies, et qui se sent à l’aise avec elles, non pas parce qu’elles sont bonnes, mais parce qu’elles sont le sens même de la planète Terre.

L’apport de vie nouvelle dans ce monde obscur est une occurrence commune parce que la lumière ne peut être éteinte par l’obscurité. Et personne après personne, après encore une autre personne, a des moments de brillante perspicacité pendant lesquels elle voit que répondre par la violence à la violence n’est pas une sage décision. De plus en plus nombreuses sont vos entités qui investissent de leur temps, de leur talent, et de leur valeur dans la recherche de différentes réponses à l’obscurité ambiante basée non pas sur l’obscurité elle-même, mais sur la lumière qui émane de l’obscurité et que l’obscurité ne peut éteindre. Ces entités se focalisent sur cette première bougie de lumière. Et cette petite illumination illumine un peu. Et puis elle illumine davantage. Et ainsi débute un processus d’éclairement de la conscience du ‘soi’.

Le temps est proche, et en fait il est presque à portée de main, où quelque chose que vous pourriez appeler un point de basculement est imminent. Et en fait, il est devant vous en ce moment. Et quel est ce point de basculement? Ce point de basculement est comme un tirage à la courte paille, disons, un vote informel, si vous voulez, des tribus de l’humanité, pour savoir si la majorité des entités souhaitent se séparer à jamais de toute voie à l’exception de la violence, ou bien si elles souhaitent progresser et entrer dans la quatrième densité et au-delà. Il y a des entités de la cinquième densité sur la voie du Service De Soi, qui fomentent un coup, dirons-nous, contre le train d’humanité qui roule sur le parcours de cette voie temporelle parallèle. Ces entités aimeraient qu’il ne rejoigne pas la voie principale. Les gardiens de cette planète et les éclaireurs de vos forces planétaires, tant visibles qu’invisibles, ont littéralement remué ciel et terre pour créer un ralentissement des forces du temps, de manière à ce que chaque instant possible puisse être donné au développement de la population humaine de la planète Terre jusqu’à ce que le vote informel se fasse en faveur du Service D’Autrui et non du Service De Soi; pour le rayonnement, la paix, et l’harmonie, et non pas la contraction, la guerre et l’hostilité, en toile de fond à la vie quotidienne.

Nous avons bon espoir. Si ce dernier moment devait être ce jour-ci, le tirage à la courte paille indiquerait que votre planète rejoindra le cours typique, normal, de l’espace/temps. Ce que les entités négatives aimeraient faire, c’est faire en sorte que le basculement se fasse de l’autre côté et que les gens se disent: « non, non, il est important de faire la guerre parce que nous voulons gagner des ressources, parce que nous voulons défendre nos familles » , et aussi à cause de la longue liste de choses que les grands singes considèrent instinctivement comme des priorités. À ce niveau-là, il n’y a quasiment pas de temps/espace ou d’espace/temps dans lequel une entité de troisième densité peut faire le choix primal du Service D’Autrui sur la planète Terre de troisième densité. Maintenant, votre densité est devenue la quatrième. Elle n’a pas attendu cette année, ni même plusieurs années avant celle-ci, mais elle vit à présent en quatrième densité, et exclut la création de davantage de lumière de troisième densité.

Dès lors, les entités de troisième densité qui parcourent à présent la planète sont de plus en plus sensibles, parce qu’elles n’ont plus le soutien de la lumière de troisième densité qui cache la majeure partie de la vérité. Il y a, au contraire, une lumière de quatrième densité qui s’interpénètre avec la compréhension de troisième densité qu’elles ont de leur monde, et qui crée un environnement où il semble et où en fait il se produit que, vague après vague, la vérité, la lumière, et la compréhension s’abattent sur cette planète. La quatrième densité est la densité de l’amour. Mais elle est aussi nommée densité de la compréhension. Ce qui se passe actuellement pour les entités, c’est que ce qui se trouve dans leurs pensées et dans leurs suppositions non-examinées, est renvoyé en miroir depuis eux jusque dans leur vie ordinaire afin qu’ils puissent y voir clair.

Elles ne disposent plus d’un gros coussin de non-vérité commode parce que, quand des entités s’éveillent spirituellement elles ont en elles des forces qui ont la détermination et l’intention de mettre à l’épreuve les allégations tacites qui ne servent pas le plus grand bien. Ainsi donc, dans la mesure où vous, en tant qu’entités de troisième densité, n’êtes pas éveillés, vous trouverez simplement que la vie devient plus dure. Il vous semble que de plus en plus d’extrêmes s’installent. Vous ne vous sentez plus bien. Vous perdez de plus en plus d’emplois. Et peu importe à quoi vous travaillez dans cette vie, tout devient plus dur qu’auparavant. C’est parce que vous n’êtes plus protégés de votre vérité comme vous l’étiez auparavant. Maintenant, les entités qui sont éveillées et qui se trouvent dans cette même situation font l’expérience d’une augmentation de souffrance et de temps plus difficiles. Cependant, ce qu’elles ont pour elles, c’est qu’elles ont établi leur intention de servir autrui et de connaître la vérité afin de pouvoir servir leur prochain.

C’est ainsi qu’est créé un système de soutien de quatrième densité, système très puissant qui peut certes prendre la place des conforts passés du non-éveil. Toutefois, lorsque vous devenez éveillé et que vous établissez votre intention de devenir un être éthique digne de la quatrième densité, vous vous demandez également à vous-même de vivre une vie qui reflète ces valeurs de quatrième densité qui sont implicites et explicites lorsque vous pensez au Service D’Autrui. Les principes impliqués dans le Service D’Autrui sont implicites dans tout ce qui est accompli, dans le sens où, quand vous rencontrez un moment, vous le rencontrez en tant que quelqu’un qui sert. C’est une attitude générale, et ce point de vue fondamental vous amène à un point de vue plus large, basé sur la guidance que vous recevez et activé par votre désir de servir. Quand vous demandez la vérité, la vérité est là, devant vous. Demandez, et vraiment, vous recevrez.

Alors vous êtes responsables de vos actes d’une manière qui était inconcevable quand vous ne saviez pas et n’aviez aucune connaissance de la manière dont fonctionnent les forces de l’évolution. De ce que vous ignorez, vous ne pouvez pas être tenus responsables. Lorsque vous prenez conscience des principes spirituels impliqués dans l’évolution naturelle, alors vous avez aussi la responsabilité d’agir avec cette connaissance. À cause de ces facteurs, cette époque n’est pas facile. Ainsi que le dit le chant d’avant cette méditation, les entités peuvent bien souvent être plongées jusqu’aux genoux dans le fleuve Amour, et cependant mourir de soif [2] parce qu’elles ne savent pas comment faire entrer ce liquide de vie dans leur corps, leur mental, leur esprit. Comment fend-on une vie terrestre pour y laisser entrer le soleil? Heureusement, mes amis, il ne s’agit pas de fendre votre vie pour y laisser entrer le soleil. Il s’agit en fait de fendre votre personnalité pour prendre conscience que le soleil brille déjà, en quantité infinie, sur votre cœur, sur votre mental, et sur votre conscience, dans chaque fibre, dans chaque cellule de votre être, tant physiquement que non physiquement. Pour résumer ce troisième niveau, nous dirions que, pour autant que nous le sachions, (ce qui n’est pas dépourvu d’erreur, et n’est qu’une opinion), l’emploi du temps de votre planète est fixé.

La planète elle-même, moins la transversale temporelle, basculera complètement en quatrième densité au solstice d’hiver de l’année 2011. Autour de ce temps il y a une zone qui n’est pas du temps d’horloge, parce que le changement ne se fait pas dans l’espace/temps mais dans le temps/espace. Cette pénombre, dirions-nous, de temps de glissement a commencé approximativement en 1998. Nous donnons des dates à cet instrument, mais notez bien que nous ne sommes pas particulièrement doués pour les chiffres. À un certain moment il y a eu, dans le système énergétique planétaire, un ajustement qui aurait pu tout simplement éliminer la population de la planète par un moyen naturel, parce que celle-ci ne parvenait pas à une maturité permettant la moisson. Ce basculement des pôles a été évité en 1998 grâce à de nombreux groupes comme celui-ci, qui savaient que les consciences devaient être éclairées et qui ont dépensé pas mal de temps et d’énergie en tant que porteurs de lumière, et en tant que ceux qui ont parlé de ces énergies, de ces temps, et des principes spirituels impliqués dans l’évolution. »

Source:http://www.llresearch.org/transcripts/issues/2007_french/2007_0211.aspx

ALT_Mutation

« Chaque entité est l’auteur de sa propre création. Il est vrai que certains points de référence sont communs à la plupart des créations des gens, notamment certaines données concernant la société et la culture dans lesquelles ils vivent. (SUITE ici-bas)

Yet each entity’s creation is his own. The biases that he encourages in his life become the biases of his world. Entities are people of great power. They are part of the godhead principle. All entities, even the elements, the animals, and all of nature, have this power. But they do not know that they have it. And consequently they use it effortlessly and without any impurity, being incapable of altering their nature and only capable of fulfilling it.

English source: http://www.llresearch.org/transcripts/issues/2007/2007_0211.aspx

Voir l’article original 3 261 mots de plus

ALT_Egolution – DanleMiel chez CRAPO Books

product_thumbnail.php

 

Enfin, un nouveau recueil de DanleMiel (Daniel Guimond), qui après un long silence sur support papier, ayant duré depuis 1997, et la parution de son LES ALENTOURS (Écrits des Forges de Trois-Rivières). Cet opus intitulé ALT_Egolution qui vient de paraître dans la collection Poésie Québécoise chez CRAPO: Distributeur de Médias Éclectros, maque un retour en force dans le genre pour l’auteur qui nous avait livré en 1999, un roman intitulé POURQUOI CELA N’ARRIVE QU’À MOI?, paru en France aux éditions Balzac.

EN PARALLÈLE AVEC LA PLUPART DE SES TEXTES MIS EN MUSIQUE ET DISPONIBLES EN CD OU TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT SUR INTERNET,  vous pourrez y lire 108 pages de sa poésie tout en uppercut, et tatouée de culbutes poétiques déjantées. Le poète atypique nous plonge tête la première dans l’univers de son blog Frontalepoésie qu’il augmente depuis 2007, et qui a servi plus de 30,000 pages de poésie depuis aux lecteurs sur Internet.

Le projet EGOLUTION consiste en un tryptique de trois recueils et un coffret CD triple, qui sont en préparation et paraîtront pendant le printemps 2016. Les livres et pistes audio seront, comme toujours disponibles gratuitement pour téléchargement et aussi seront disponibles sur support papier pour les livres et en CD sur commande via notre site CRAPO Blog.

Pour commander ce livre directement sur LULU et jouir d’une remise de 15%, suivez le lien suivant:
http://www.lulu.com/shop/danlemiel-guimond/altegolution/paperback/product-22532340.html

Jacques Cartier

J’ai traversé le pont
À genoux dans vitre cassé
Jacques-Cartier j’ai chialé
Ket’chose qui tourne pas rond

M’en va te rire ma chanson
2 fois 4 vers bien collés
Sur des rimes embrassées
Faits-divers dans le savon

Buvant du scotch au goulot
Fond d’une salle enfûmée
Table de pool renversée
Ou vais-je trouver du repos
Dans cette vie de pas bons

Qui ça quoi?
Jacques-Cartier que je hurle
À tue-tête en silence
Osti de fille tête de mule
Est plus wise que je pense

Je sais bin que dans le fond
Mes affaires sont classées
Que les guns sont par pour moé
Je reviens de la ville

Avec mon cœur cassé
Tu as visé dans le mille
Toutes mes scratch vont saigner
Garde-fous s’en sacrent
Même pas l’air menacés

Long silence sur l’asphalte
Long silence sur l’asphalte

– DanleMiel, 2015

Les prochains tomes sont respectivement intitulés:SHFT_

ESC_Frontalepoésie, 108pp

CTRL_Système, 108pp

Nous vous aviserons sur nos différents sites des dates exactes de parutions .
Merci!

 


ÉGOLUTIONNAIRE

Sous l’horizon lacrymogène
L’austérité impose un éclairci

Au bout de sa laisse la civilisation
Coagule sur un semblant de sensation

La prochaine mission saigne
Son hurlant feu de clarté assassine

Elle va nous brûler la crevaison
Au bout de notre source tarie

Nous remonterons blindés
D’une solide insoumission

La croix de la racine en berne
Autant dire heure zéro sur terre

Après les os et ce fichu bordel
De poussière démembrée

Autour de l’égolution spontanée
Nous nous immolerons pour le fun

Faute de temps notre illusion
Flambera comme un dernier prix

La crise un vent de changement
Brassera des particules conscientes

Installe ton corps en plein campement
Marie la tribu sous le firmament

Desserre l’étau du singe savant
Ouvre ton cœur comme une mission

Aux yeux de ton sang Indien
La guerre sera toujours une accalmie

DanleMiel 2011

 

 

 

 

 

Ruche

Pendant que dehors gronde
Les soubresauts programmés
Tel un marathon télévisuel

Nos désirs se logent
Aux alvéoles disponibles
Tributaires des chansons à louer

Ainsi que de la nouvelle économie
Dressée sur les cendres de l’ancienne
À peine remise de son feu final

Sans une forêt pour l’entraîner
Même le plus récalcitrant malfrat
Finit par se lasser de sa ruche

Et regarde enfin au-delà
Des barbelés de sa banlieue
Qui clouaient la porte  des potentiels

Bien appuyée contre tous
Ceux qui auraient eu la fâcheuse idée
De s’aventurer en dehors des oeillères

Quitter le périmètre d’insécurité
Une bonne fois pour toutes
Les ratées aux ailes collées

Dans le radiateur bouillonant
Cons damnés à revivre leur jour
De la marmotte symbolique

Ad infinitum
Sinon bien pire encore
Le châtiment que je te recommande!

 

J’attends une réponse du multivers

J’attends ma réponse du multivers
Vois plus très bien ce qu’il me reste à faire

Crise de radium au système appauvri
Bienvenue sur ce poème des temps gris

Je shoote le timbre tu sniffes les gélules
De solution finale sous prescription

Fauchée à un cancer terminal
Et pour le reste on fera comme si

L’avenir se créait sous capsule
Que tout est cool tant que ça stimule

Saigne bien ton signe de croix aussi
Pendant qu’on t’intube à la dynamite

Science poétique infuse-nous la vérité une
Seul unique amour pas pour des prunes

Dans les interstices de cet interview
Avec un démineur en champs astral

À la peur odeur de souffre
Et du souvenir craignos des visiteurs

Petits paquets de toubles vert de gris
Apparitions des grands yeux dans la nuit

La totalité de nos vies entièrement vouées
À nous prémunir contre la guerre

Faire souvent semblant de respirer
Ce que le monde s’en fiche du réel

De toutes les causes même les rosées
Définitivement perdues d’avance

À quand les immenses triangles silencieux
Entreprenant l’espace aérien barré

Merci de l’honneur d’abattre des civils
Toujours match nulle monsieur le président

De l’histoire je retiens: ‘jeunes entrepreneurs’
Banquiers beaux gosses de compagnies

Terminé en cendres au plus offrant
Sur leurs polices d’assurances

Signés du nom de leurs employeurs
Leur ayant coupé la vie sous les pieds

Et en millions de bites de leurres
Se débarrassent par courriel des veuves

Ainsi que tout le fric dans notre dos
Innondation pour cause de loi martiale

Les sévices secrets éliminent les pistes
Première devise des familles aux ancêtres sous-terriens

Des armées entières de clônes d’intérieur
Génétiquement mariés à certains de nos ancêtres

Adresse de la pancarte SAISI
Pour cause de gouvernement

A vidé ton compte pour se graisser la dent
Pillé ton ADN pour se créer des enfants

Vendu les tiens au plus offrant
Dans des tours capitonnées à la ouate

Assis sur du capitale bientôt: So what?
Gouvernement mondial toutes dettes à zéro

Pendant le crise pandémique sans précédent
Il manquera de tout surtout du papier toilette

Obama va crier Bingo devant l’échec
Et ses maîtres siffleront l’air de Banco!

La pub de gratteux (lotterie instantanée) dans leurs bunkers
Attenants quelque base secrète pharmaco-militaire

En attendant leurs riposte aves des bombes humanitaires
On va se torcher aux billets de banque

La révolte se fera capturer le reste seront pendus
Avant que la clarté putréfiée sur le sol

Remplisse des pichets de gale aux assoifés
Quant aux coeurs en cavale d’illusions maison

Avant de décroiser le noeud
Prévu pour l’enterrement-party

Des filles de Pointes Saint Charles
Viendront nous saigner les proverbes

De quelques inconvenants dandys
Dans un parking de Uniprix en Mr Toutlemnonde

Mille caisses de Molson dans cour arrière
Du bungalow hérité de sa grand-mère

Sponsorisée par un Conseil des Arts
De poilus et saouls poètes rempli

Saint Christophe est dans le plâtre
On a pus grand chose à espoirer

Sans sa ceinture de chasteté oblige
À genoux les brûlures de pipes

Soirs sombres à l’horizon a caserne
Ou sucer toutes les bites de la taverne

De Haschich tombées par terre
(passer l’apirateur sur des bites de dope quoi?!)
Dans le tapis vert qui trinque à l’aide!

Abonnement gratuit et travaux farcés
Mercenaire assez dur à faire bouillir

Pour ne pas se tourner vers les innocents
Mitraillette crachant

Pour des compagnies heu corporations
Depuis que les nations-unies ont le dernier mot

La chasse à l’âme en milieu urbain
Par ordre exécutif: texto;

Dans une ville peut-être chez-vous: c pas kool ça?
La même semaine que ne se fera la belle les USA

La bible de drônes hackés à mort
Par des pirates juges jurys bourreaux

Retranchés dans leurs bunkers construit d’avance
Pour les pédalos musclés et Tsars tatoués finance

À la partie d’échec évolutionnaire je succombe
Lançant mes ultimes S.O.S. dans un trou de vers

Sur le fil de la formule qui se mord la queue
Entre les haut-le-coeur d’une introspection houleuse

Qui fera bientôt basculer le miroir
Entre le vivant et son complément invisible

Et autres sports de groupes non-dupes à la constipation
Conspirée au goal des fours des camps crématoires

Pendant que nous déchargeons la charpie
Des trains de l’annihilation par états désunis

Comme ailleurs je l’ai déja écrit
Nous autres on a hâte aux Zombies, d’ici-là:

J’attends ma réponse du multivers
Vois pus très bien ce que ça me tente de tenter

Et toi! Oui: Aurais-tu ketchose à suggérer?
On sera deux à faire semblant de ne pas y toucher! »

 

DanleMiel,
23 mai 2014, long’oeil

 

 

Au bout du chemin le Nazistan

Au bout du chemin, pas loin
Au rodéo de surenchère
Fusillable à l’aube du manquement
Par des robots sur la patente
Au bout du chemin le Nazistan
En bas de la côte, dans le coin

Entre les Black label renversées
Dans des chiottes de baraquement, j’avale
Mes médicaments à neutron
Tout avance dans le savon d’abattoir
Dans une ambulance attaquée au drapeau blanc
Traversé par l’ absence des seuls rayons
De l’amour de son prochain
Dans la douceur de ce qui ne mourra jamais plus*

33 éternités accotées en croix
Dans la gueule de l’enfer
À ramper de valise en cran d’arrêt
Jusqu’aux genoux dans Dieu
Craquant comme une porte blindée
Du pays jamais croisé a jeun
Crispé au gosses mûres de petit matin
Dans la douceur de ce qui ne mourra jamais plus*

Au bout du chemin le Nazistan (bis)

Après déjeuner avec des monstres
Sans Denis Vanier pour nous faire
Exécuter nus devant l’aube
En tatouage de bavure

Éternel infirme au calvaire, j’avale
Mes médicaments à neutron
Tout avance dans le savon d’abattoir
En ambulance armée au drapeau blanc
Traversé par l’ absence des seuls rayons
D’amour de son prochain
Dans la douceur de ce qui ne mourra jamais plus*

Au bout du chemin le Nazistan (bis)

danleMiel, 2011

 

Affaire d’état

L’écume aux lèvres
Nous brinquebalons
D’informations en pure mensonges
Nous sommes assénés de toute part

Perceptions troubles
Et la vue qui vorace
Avale les sons liés aux images
Sollicitant notre déconfiture

Appelés à réagir
Poussés vers le ravin
Qui signe nos pétitions
Et manifeste à coeur ouvert

Nous exprimer ou clamser
Dans le cri ineffable
D’une douleur à la couleur neutre
Comme réussir à devenir vieux

Parade permanente de revers
Intemporels bien plus que vivants
Au pied du mur maintenant
Reste à choisir soit nous grimpons

Soit nous y mettons le marteau
Le pic à glace et la fin de la grâce
Des heures désormais décomptées
Sur le calendrier eunneuque

De l’unique trame possible
Qui surfera l’eschaton
Malgré les crises et la baston
Armés de la foi en ce moignon

À la place des bras
Dont je me souviens à peine
Et la nature et sa composition
Dans le reflux de poussées assassines

Montrées à la devanture
Des premières pages inhumaines
Comme les trophées d’une guéguerre
Qui restera toujours à faire

Affaire d’état et tas de brindilles
Nos ossements mêlés à la poussière
Feront pour eux un feu de joie
Dont nous avons toujours été la proie.

danleMiel, 27 janvier 2013

Extended Minds: The Mental Fields Within & Beyond Our Brains, by Rupert Sheldrake, Ph.D.

PERCEPTION DE LA RÉALITÉ

Toute la réalité
All of reality
Est à l’intérieur de toi
Is inside of you

Le monde l’Univers, toi, moi
Nous sommes à l’intérieur de toi
Il y a le Créateur et il y a toi
All of reality is inside of you
The world, the universe, you, me
We are inside of you

There is the Creator
And there is you!

Il y a le Créateur
Et il y a toi!

There is the Creator
And there is you!

DanleMiel – Musique: Para Ad 2011

 

Quand ton nom brise sur mes lèvres (best of DanleMiel)

Quand ton souvenir remonte à la surface
Quand ton ombre glisse dans mon dos
Quand ton nom brise sur mes lèvres
Quand ton sourire éclaire ma nuit

Aucun homme n’est une île
Aucun homme n’est une île

Quand ta main ouvre ma porte
Quand ton regard éclate sur mes cils
Quand ton drapeau se plante dans ma terre
Quand ta peau rencontre la mienne

Aucun homme n’est une île
Aucun homme n’est une île

Quand ta voix danse sur mon fil
Quand tes mots me tiennent la main
Que ton corps se love au mien
Quand ton souffle glisse sur ma nuque
Je n’écris plus le meurtre comme avant
…comme avant

DanleMiel : texte, voix
Para Ad : Musique et vidéo : youtu.be/NHidUZCOJVQ

LE CLOU DU SPECTACLE

Alerte répétée aux attentats ou
Inversion de toute vérité à la lumière
Ça plante le clou d’un spectacle innommable
Aussi bien dire tant qu’à faire que
Notre famille cosmique arrive sur son retour
Sur une onde suffisamment longue
Que de son arrivée, il n’apparaîtra jamais
La même chose pour deux personnes
Pas même elles-mêmes au miroir
Campées juste au-dessus du monde
Dans l’univers Einsteinnien coulant à pic
Ne pourront ne pas voir et acquiescer
Vu de si haut que témoin quotidien de la
Branlette du soleil chaque fois qu’il se réveille
Des atomes sans observateur fusent
De son sexe giclant les atomes et mondes
Et autres surprises en rupture de stock
La curiosité remplace la compagnie
De plus ploucs qu’éxaltés en suspens
Mieux connectés au tourbillon de profit
Au fil de clarté remplissez vos coffres
Inconscients de la fiction votre fonction
Lorsqu’un type disons déguisé en pape
Lors de ses ébats enregistrés
Avec de jeunes garçons, ho my!
Fait des quenelles formelles
Et que ça s’avère politique de sphère
Quels garçons? Comment ça Nazi?
(ce mot n’a-t’il pas été rendu illégal?)
Neuf ans? Vous plaisantez vous là
À vos barreaux et que ça presse!
Hé ho c’est quoi c’te plaie? Il y a des règles
Et la dernière fois que j’ai vérifié
L’affaire était difinitivement “ketchup”
Notre ponction décapante sur vos comptes
Sans autopsie sans le corps des finances
Marchands de scalpels volants tous…
Ça ne vous a pas suffi, voyons voir:
Cut!… Des scalpels ailés!… On s’entend
D’accord! D’abord il sont volants?!
Meuh non! Personne finira en prison?
Ce sera au contraire la légion d’horreur
Avec des ‘n’ à la place des ‘r’
Un élément d’espoir qui monte
Suite au solide coup de batte
Dans un genou pour lui ralentir l’ardeur
Ensuite le scalpel sera parti tout seul
Quand il l’a traité de sac à merde
Coupable à perpétuité d’être incapable
De se souvenir ni du scalpel du crime
Ni du rire contagieux de la pure vérité
Au regard des aveugles de l’âme
Cette merde éclaboussait l’écran
Malgré que ça chlinguait
Trop longtemps sous les provos
On ne meurt pas plus que sur la télé
Dans la réalité objective devenue un luxe
Nous soupirerons au bout du tournage
Tout juste devant la débâcle de frais cachés
Ou de frais cachères, pour nous les circoncis
Qui auront trouvé mieux à formuler que
Le confondant calcul du comment bas
De qui baise quoi, tomber si creux
Sinon, il reste toujours le dernier choc éclectique
Quand est-ce alors que nous écrirons un truc?
Un qui ressemble à quelque chose?
Ou est-ce qu’on continuera encore longtemps
De faire semblant de respirer?
Me fouille pas moi, vu que je suis classé accro
Et que confronté à l’assuétude au verbe: Aller
Tu pourrais te blesser, ça pique dès le réveil
C’est la régie des travaux compensatoires
Qui m’envoie en éclaireur le poète déchu
Pousser des textes imprévus depuis les origines
À se connecter aux écrans las pour y rester
Tel un espion au-dessus de tout soupçon
Planté là stratégique monsieur personne
Va faire s’effondrer l’ensemble d’une civilisation
Les jambes repliés dans un lac de coussins
Sur la canapé de chaque salon de la planète.

Toute la vérité (rien que la vérité mais laquelle)

Lors de rares moments de clarté
Sous le nouveau ciel de polymère
À la une de la fiction globalement ficelée
Que chaque article signe une palinodie
Du précédent sans compter le nombre
De revirements de cap élogieux
Tout va à veau l’eau tant mieux
Tant pour l’économie vive la guéguerre

Pas toujours facile à gérer
Son sérieux devant l’apocalypse
Imminent au bout de la tempête
Jamais avant la catastrophe
Vous remarquerez au prochain strophe
Nous reconstruisons un à un
Les signes saignés de l’encre
Le sang édénique
Des chapitres sur la fin
Qu’on applaudira à notre
Propre commencement
Un barreau de l’échelle
Plus haut dans les vertèbres

Sur la mappemonde 4d nous
Disposons de la capacité de choisir
Dans la réalité l’équivalent de
Cafards dans une nappe de vin
En ce qui nous concerne
Nos os recouverts de peau
Qui se prennent pour Dieu
Ho boy! On est pas sorti du bois

Des systèmes venus de la poussière
Dans ce poème pas fait pour plaire
Avant de retourner à la poussière
Partout ailleurs pendant ce temps
Songeons plutôt à combien
Uniques points de perception
De son propre nombril

En duel avec notre âme
Déguisée en monde extérieur
Pour les besoins de l’éclairci
Solo propre à chacun dans l’illusion
Ensemble nous sommes deux trois
Uni_vers mille uni-vers

Comme le mot le hurle si bien
UNI-vers nous avons chacun
Risible emprise qu’est la nôtre
Sur le cours du réel dessiné
Par le courant électrique d’être

Au point que nous reflétons
Dans une parfaite asymétrie
Chacun nos déficits et fractures
Sur le grand écran des limites
Que ces corps nous amputent

Calculons puisque c’est l’avenir
La fonction de multivers à chaque
Chemin de traverse quand nous optons
Ainsi que des univers parallèles et
C’est sans parler des Nations_Unies
Qui eux vont nous pourrir la vie

Sans pour autant nous ramener
À l’essentiel des messagers
Sur des chariots de feu à venir
Nous annoncer l’évidence même
Que nous sommes très attirants
Pour des vampire pas trop regardant
Sur notre hameçon sans plomb
Dans la cervelle raison pour laquelle
On nous a alourdi gauchi ralenti
Bref tout fucké notre ADN fini la magie
En échange de plus de sensation

(Pause publicitaire du
Parti Conservateur du Canada:
-« Pire que Rob Ford* le lendemain
De la fameuse nuit sur la patente
Avec des types qui l’ont filé connards
Quand à l’allégation de ses contacts
Chez les travailleuses du sexe
Il a répondu: Je suis un homme
Heureusement marié, je gagne bien
Ma vie, il y a suffisamment
À manger à la maison! On se
Serait cru la Saint Valentin! »)

Qu’entre-nous soit dit nous
N’en sommes plus à la théorie
Étant donné que chacun est maître
De son univers propre

Pour obtenir réparation
À l’accident de mon désir
Chaque fois inassouvi le trou noir
Aussitôt dit que fait nous aspire
Vers la noirceur du prochain
Hoquet de feeling à satisfaire

Pulsion possessive inéluctable
Notre condition ressemble bizarrement
À de la punition encapsulée à chaque
Soupire le chemin tourne encore
Sur nous-mêmes pliés en trois

Si ce n’est au centre de mon univers
Moi et mes êtres parallèles
Ainsi que mon étincelle éternelle
Dans l’âme générale à un souffle
De la grande marmite unitaire
Avant que tout ne soit youpi à refaire

En priant que ce sera im-po-ssible
Autant que possible tant qu’à faire
Donc je mens parce que j’aime le vent
Je triche puisque c’est permis

Avec les moins évolués, exemple
La manière dont les animaux parleurs
Dominent les animaux non-langagiers
Soit disant non conscients
Parce que nous ne comprenons pas leur
Langue

À quoi bon sourire?
Quand je sais que tu
Voudrais me refaire le portrait
Au couteau exacto que tu traines
Pour moi je crois
En ton inspiration sculptrice
Au bon vieux couteau à prélart
Et je te signale que pour ma part
Avec toi je suis d’accord

Sauf que notre alliance cet éclair
De clarté dans les veines
Que tu m’as montré plie la cuillère
Non merci j’ai assez pris de café

Le film a des ratés
Autrefois luminaire qui a muté
La nuit à l’université transparente
Et les veines mangeuses de clarté
De la poussière originaire

Devenue la membrane d’un réseau
Armé de substance et dangereux
Mais vous ne craignez rien ce soir
De ma dégaine de petit voyou
J’ai le don plein les veines
Je consiste en un sacrifice

À savoir que déjà tous nous allons
Atteints sans avoir enregistré
Le séisme du réel pour Fukushima
Nous pouvons compter finir
Nos jours dans les souliers
D’un zombie prêt à dévorer
Le visage du prochain passant
À tout moment maintenant!

*(Rob Ford, maire de Toronto, ayant admis consommer du crack avec vidéos virales de menaces de mort sur Youtube à l’appui.)

Source: http://neurolounge.wordpress.com/2013/11/15/a-quoi-bon-le-sourire/